Louis Aliot participe à la Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’état français et d’hommage aux justes de la France

Ce dimanche, à Perpignan, Louis Aliot participait à la cérémonie pour la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’état français et d’hommage aux justes de la France.
Officialisée par la Loi du 10 juillet 2000, cette journée est fixée au 16 juillet.

Elle correspond à la date anniversaire des rafles des 16 et 17 juillet 1942, au cours desquelles près de 13 000 personnes furent arrêtées dans Paris et sa banlieue dont plus de 8 000 furent regroupées au Vélodrome d’Hiver (le Vél’ d’Hiv) avant d’être déportées.

Elle donne lieu chaque année à une cérémonie commémorative dans le square des Martyrs juifs du Vélodrome d’Hiver, à Paris (XVe), devant le monument érigé à proximité de l’ancien emplacement du Vélodrome.