Quand les migrants mettent le budget européen à l’amende…

Communiqué de Presse de Louis ALIOT et d’Edouard FERRAND, Députés au Parlement au européen.

La Commission du Budget du Parlement européen a adopté lundi 12 octobre un amendement au projet de budget de l’Union européenne pour 2016, à la suite d’un engagement conjoint de la Commission européenne et du Conseil, pour une rallonge de 401,3 millions d’euros au bénéfice de l’aide aux migrants. Dans le même temps, un mécanisme dit de flexibilité a été introduit, à long terme, afin de prévoir des ressources conséquentes pour assurer l’accueil continu et massif des migrants.

Il y a un peu plus d’un mois, l’ensemble des agriculteurs européens s’étaient vus attribuer, à titre exceptionnel et pour solde de tout compte, une somme de 500 millions d’euros, établie comme définitive mais pourtant dérisoire eu égard aux problèmes dramatiques rencontrés par leur profession. Désormais, les migrants sont substitués aux agriculteurs dans la logique de soutien budgétaire des euro-mondialistes du Parlement européen, du Conseil et de la Commission.

En attendant demain de les remplacer au service d’une économie mondialiste dévastatrice pour nos peuples, notre civilisation, nos terres et nos terroirs. Plus que jamais, autour du Mouvement pour une Europe des Nations et des Libertés, la résistance des peuples européens s’impose.