Les pouvoirs publics français vont-ils informer les Roussillonnais au sujet du gazoduc « MidCat » ?

Louis Aliot interroge la commission européenne au sujet du Gazoduc transfrontalier « MidCat » :

Lors d’un séminaire international sur le gaz naturel organisé ce lundi 5 octobre à Barcelone, le Commissaire européen en charge de la politique climatique et énergie a assuré que Bruxelles n’a pas abandonné le projet de gazoduc MidCat porté par les sociétés gestionnaires de réseaux de transport de gaz naturel respectivement en France et en Espagne, et visant au développement de capacités d’interconnexion gazière entre nos deux pays.

Pouvez-vous nous informer du calendrier prévisionnel de construction de cet ouvrage transfrontalier de plus de 200 kilomètres, qui traverserait nécessairement le Roussillon, sachant que les services de l’Etat français n’ont à l’heure actuelle aucunement communiqué sur ce projet dans le territoire concerné ?

Réponse de la Commission européenne :

Le président français, M. François Hollande, le premier ministre espagnol, M. Mariano Rajoy, le premier ministre portugais, M. Pedro Passos Coelho et le président de la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sont convenus à Madrid, le 4 mars 2015, de renforcer la coopération régionale entre les trois pays en vue d’une meilleure intégration de la péninsule ibérique dans le marché intérieur de l’énergie. L’achèvement d’un marché intérieur de l’énergie pleinement intégré et interconnecté est essentiel pour atteindre l’objectif ultime de l’union de l’énergie : assurer aux consommateurs de l’UE une énergie sûre, durable, compétitive et abordable.

Le protocole d’accord instituant le groupe à haut niveau pour les interconnexions en Europe du Sud-Ouest a été signé le 30 juin 2015 à Paris.

En ce qui concerne le gaz, le groupe à haut niveau se concentre sur le développement de l’axe oriental permettant des flux de gaz dans les deux sens entre la Péninsule ibérique et les réseaux gaziers français, notamment dans le cadre de MidCat et du troisième point d’interconnexion entre le Portugal et l’Espagne, deux projets d’intérêt commun.

Afin de tenir cet engagement, le groupe à haut niveau a pour mission d’évaluer la compatibilité du projet MidCat, des plans nationaux et des besoins de l’UE en matière de sécurité d’approvisionnement. Les résultats des études en cours menées par la Commission et par les promoteurs de projets sont attendus à brève échéance.