60% des migrants ne seraient pas des réfugiés : question écrite à la commission

À l’issue du Conseil des ministres de l’intérieur de l’UE du 26 janvier dernier, le premier vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans a déclaré que 60% des migrants arrivés en Europe au mois de décembre 2015 ne sont pas des réfugiés mais des migrants économiques. De plus, les Etats membres admettent les uns après les autres que le système européen de retour des personnes n’ayant pas obtenu le droit d’asile ne fonctionne pas. Par ailleurs, ces derniers renforcent progressivement leurs contrôles aux frontières, submergés par l’afflux considérable de migrants.

Que compte faire la Commission, dans l’immédiat, pour inciter les Etats membres à renvoyer ces migrants dont les demandes d’asile ont été clairement identifiées comme non recevables ?

La Commission compte t-elle mettre en place une nouvelle politique de retour qui soit, celle-ci, efficace ?