Viandes issues de l’abattage rituel : Louis Aliot demande un étiquetage systématique et une étude quantitative chiffrée

Proposition de résolution du Parlement européen sur l’étiquetage des produits alimentaires issus de l’abattage rituel

Le Parlement européen,

– Vu le paragraphe 49 de la résolution du Parlement européen du 4 juillet 2012 sur la stratégie de l’Union européenne pour la protection et le bien-être des animaux 2012-2015,

– Vu le considérant 50 du règlement de l’UE No 1169/2011,

– Vu l’article 3 paragraphe 1 du règlement de l’UE No 1169/2011,

– Vu l’article 169 de l’UE sur la protection des consommateurs,

– Vu l’article 191 du Traité sur le fonctionnement de l’UE,

A. Considérant que le droit à l’information du consommateur sur un produit alimentaire s’inscrit dans le principe de précaution ;

C. Considérant les risques sanitaires posés par la viande issue de l’abattage rituel ;

D. Considérant les nombreuses études scientifiques pointant les souffrances animales lors de l’abattage rituel ;

E. Considérant qu’une partie seulement de la bête abattue rituellement est destinée à la consommation communautariste, le reste alimentant le circuit conventionnel ;

1. Demande à la Commission de mettre en place une étude chiffrée sur la quantité de viande issue de l’abattage rituel en Europe ;

2. Demande à la Commission de mettre en place un système d’étiquetage informant le consommateur sur l’origine du produit ;

3. Charge son président de transmettre la présente à la Commission