15 résultats pour month: 03/2016


Le Front National s’étonne du silence de l’Elysée et de Matignon dans la situation politique post-électorale au Congo-Brazzaville

Après les événements dramatiques liés à la modification antidémocratique de la Constitution et constatant le peu de transparence du processus électoral présidentiel marqué par des pressions exercées sur les candidats de l’opposition ainsi que par la coupure des réseaux et des télécommunications durant le scrutin, il est impossible pour les autorités françaises de se cantonner à un silence complice. Il y a quelques jours, des journalistes ont été agressés par les agents du pouvoir en place et certains leaders de l’opposition sont une nouvelle fois assignés à résidence sans pouvoir s’exprimer librement. Un doute plus ...

Attentats de Bruxelles : le gouvernement français a sa part de responsabilité

(...) "Il faut arrêter de pointer les Belges. En France, nous y avons aussi notre part de responsabilité, comme dans d'autres pays d'Europe d'ailleurs" (...) Consultez l'intégralité de la réaction de Louis Aliot suite aux attentats de Bruxelles sur : sputniknews.com  

Attaque d’une Permanence Front National à Bordeaux par des supporters ultras : nous traînerons en justice les responsables

Dans la nuit du 17 au 18 mars dernier, la permanence du Front national girondin a subi des attaques inacceptables de la part de supporters ultras, alors que les jeunes militants fêtaient la Saint Patrick. Vingt hommes cagoulés ont débarqué dans le local munis de barres de fer, violenté nos militants, et saccagé les lieux. Huit étaient encore en garde à vue au lendemain de l'agression. Je condamne avec la plus grande fermeté ces actes de terreur destinés à déstabiliser nos troupes en région. Les individus classifiés également comme "antifas" ont clairement fait un attentat politique méritant les sanctions appropriées. J'appo...

Un proche de Boutros Boutros-Ghali raconte l’épisode du retrait de la préface du livre de Louis Aliot

C'est dans le cadre de la publication de son ouvrage "Des Présidents contre la France" que Louis Aliot avait obtenu une préface de l'ancien secrétaire général des nations unies Boutros Boutros-Ghali. Face aux pressions extérieures, ce dernier s'était rétracté in-extremis. Maître Elie Hatem raconte cette épisode piloté par des âmes malveillantes et soucieuses de préserver leurs intérêts.      

Les rapports en faveur des migrants continuent de s’enchaîner au Parlement européen !

Les députés européens de la commission des libertés civiles ont approuvé aujourd'hui un rapport déplorable sur la politique d'asile européenne. Le texte vise à instaurer un système de centralisation des données au niveau européen pour permettre la relocalisation des migrants dans les États membres à travers l'instauration de quotas. Un "dispositif législatif contraignant et obligatoire" pour les États membres est ainsi évoqué dans le texte, qui précise également que ces mesures doivent "prévoir la réinstallation d'un nombre significatif de réfugiés" par rapport au nombre total de migrants dans l'Union. Le rapporteur du ...

Commémorations du 19 mars 1962

Communiqué de Louis Aliot Le Président de la république, en participant aux commémorations du 19 mars 1962, va porter atteinte à la mémoire des anciens combattants Français, harkis et rapatriés de la guerre d’Algérie. On peut choisir n'importe quelle date sauf le 19 mars avait pourtant averti François Mitterrand le 24 septembre 1981. Cette date n’est pas celle de la paix, mais celle du déchaînement de la violence et d’un génocide. Après cette date, plusieurs centaines de soldats et plusieurs milliers de civils français et musulmans ont été enlevés et assassinés ou ont disparu, et 150.000 Harkis ont été sauvagement ...

L’insupportable chantage de la Turquie à l’Union européenne !

L'Union européenne et la Turquie ont ouvert de nouvelles négociations ce lundi 7 mars 2016 sur la gestion des flux migratoires en Europe. Ce sommet, qui avait été présenté par Madame Merkel comme la solution au problème migratoire, s'est soldé par un projet d'accord scandaleux : 3 milliards d'euros supplémentaires vont être versés à la Turquie avec pour objectif de contenir le flux migratoire à l'intérieur du pays. Cette somme effarante vient s'ajouter aux 3 milliards d'euros qui avaient été octroyés en novembre dernier et qui n'a offert que peu de résultats... En effet, malgré les grandes promesses de l'époque, douze fois plus de ...

Levée de l’immunité du directeur de l’olaf : l’arroseur arrosé

Communiqué de Louis Aliot, Député Français au Parlement Européen, Membre de la Commission du Contrôle Budgétaire Le Directeur de l’OLAF, c’est à dire l’organisme censé protéger les intérêts financiers des communautés et lutter contre les phénomènes de criminalité transnationaux, ne bénéficierait plus de son immunité diplomatique et devra répondre aux questions de la justice belge. Le collège des commissaires européens, conseil exécutif de la Commission, aurait levé l’immunité de Giovanni Kessler lors d’une réunion restreinte le 2 mars jetant ainsi la suspicion sur les méthodes et les enquêtes de cet organisme ...

Le Dîner du Crif non merci !

Ainsi donc, le Président du Crif du haut de son autorité morale a jugé qu’avec le Front National, il n’avait pas les mêmes valeurs ! Et ô combien a-t-il raison de le dire car c’est un honneur de ne pas participer à ce dîner mondain, communautaire, discriminatoire et stérile. Comme l’a si bien dit l’adjoint au maire de Neuilly : « Le Crif ne représente plus personne, et son fonctionnement n'est pas démocratique »…« Le Crif a cessé d'être le représentant des juifs auprès des politiques, pour devenir le représentant des politiques auprès des juifs. Je trouve pathétique ce défilé d'élus, qui ne veulent pas qu'on leur ...

Nouvel instrument d’aide aux migrants : 700 millions d’euros supplémentaires

700 millions d’euros. C’est le montant effarant que la Commission européenne a proposé de débloquer mardi dernier pour les migrants à l’intérieur de l’Union. Censé apporté une réaction rapide aux situations de crises intra européennes, cet énième instrument de financement sera destiné à fournir des « biens de première nécessité ». Nous ne sommes évidemment pas opposés à ce que chacun puisse avoir accès aux produits et soins de base. En revanche, la Commission adopte une fois de plus une réponse inepte, en s’attaquant aux symptômes plutôt qu’aux sources du problème. L’immense majorité des réfugiés sont ...