Attaque d’une Permanence Front National à Bordeaux par des supporters ultras : nous traînerons en justice les responsables

Dans la nuit du 17 au 18 mars dernier, la permanence du Front national girondin a subi des attaques inacceptables de la part de supporters ultras, alors que les jeunes militants fêtaient la Saint Patrick.

Vingt hommes cagoulés ont débarqué dans le local munis de barres de fer, violenté nos militants, et saccagé les lieux. Huit étaient encore en garde à vue au lendemain de l’agression.

Je condamne avec la plus grande fermeté ces actes de terreur destinés à déstabiliser nos troupes en région. Les individus classifiés également comme « antifas » ont clairement fait un attentat politique méritant les sanctions appropriées.

J’apporte tout mon soutien aux représentants Bordelais de notre mouvement, qu’ils soient certains que nous traînerons en justice les individus concernés et demanderons réparations, pour les dégâts humains et matériels.