La droite et la gauche planifient une immigration de peuplement en Europe !

Dans le cadre d’un débat sur la gestion des réfugiés et des migrants, la haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et de sécurité s’est exprimée devant l’hémicycle en des termes explicites et révélateurs considérant la crise migratoire comme n’étant pas une crise « mais un phénomène qu’il ne faut pas entraver ».

Pour Federica Mogherini, soutenue par la droite et par la gauche, l’immigration est un « phénomène qui va subsister », et même si « les citoyens n’aiment pas entendre cela, ces migrations sont la norme, elles peuvent apporter des chances incroyables pour ceux qui quittent leur pays et ceux qui les accueillent ».

Elle n’hésite pas à affirmer qu’il faut « regarder les tendances à la démographie en Europe » pour bien faire comprendre que les migrants sont destinés à se substituer à une Europe vieillissante allant même jusqu’à confirmer que « nous continuerons à avoir besoin de migrants ».

A défaut de proposer une véritable politique en faveur de la famille et de la natalité au sein des états membres, assurant un renouvellement des générations et la pérennité entre autre de nos systèmes de retraites, l’UMPS européenne a clairement choisi de planifier une immigration de peuplement.