Situation au Congo-Brazzaville : Question écrite à la haute représentante de l’U.E

Louis Aliot interroge la haute représentante en charge des affaires étrangères de l’Union européenne afin de connaître sa position et ses plans d’action concernant la situation post-électorale au Congo Brazzaville :

Depuis les élections présidentielles du 20 mars, le Congo-Brazzaville connait une situation politique très instable, marquée par des atteintes aux Droits de l’homme à l’encontre des opposants du régime de Dennis Sassou Nguessou et un climat d’insécurité générale. Alors que les dirigeants de l’opposition sont actuellement emprisonnés, si l’Union européenne reste silencieuse à l’égard de ces atteintes aux Droits fondamentaux et à cette volonté de contrôle antidémocratique, elle se rend complice de ces exactions.

En cette période d’instabilité politique quelles sont les initiatives prises par la Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères pour que cessent les privations de liberté à l’encontre des membres de l’opposition au Congo – Brazzaville ?