Frappes saoudiennes au Yémen – Question écrite de Louis Aliot du 03/04/2017

questions écrites louis aliotDepuis quelques semaines l’Arabie Saoudite intensifie les frappes sur la population yéménite Houthis de confession chiite et contribue à aggraver la crise et la famine qui sévissent dans le pays. Depuis le début du conflit en 2015, 7000 civils ont trouvé la mort et des milliers ont été blessés. Il s’agit désormais d’une crise humanitaire sans précédent, 60% de la population soit 19 millions de personnes vivent en situation d’insécurité alimentaire, dépendantes de l’aide humanitaire qui peine à atteindre la population.

Les ONG ont de plus en plus de mal à intervenir sur le territoire. Des millions de personnes sont déplacées, 3 millions de femmes et d’enfants souffrent de malnutrition aiguë, le choléra est réapparu dans le pays.

Un rapport de l’ONU publié en janvier 2017 accable l’Arabie Saoudite. «Sur huit des dix enquêtes menées, les experts n’ont trouvé aucune preuve que les frappes aériennes visaient des objectifs militaires», écrit le Conseil de sécurité de l’ONU.

– Le Parlement européen ayant refusé un débat sur la situation des populations visées, quelle attitude la HR compte-t-elle adopter vis-à-vis de l’Arabie Saoudite qui bombarde des civils ?

– La HR compte-t-elle intervenir pour faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire ?